La fit girl, la “fille en forme” en anglais, est l’égérie d’une génération de filles qui ne veulent pas être minces, mais fortes. Avoir un corps de rêve avec de belles courbes toniques. Des filles qui veulent être au meilleur de leur forme tout en préservant leur santé. Voici les 3 règles de base essentielles pour adopter à votre tour le mode de vie fit girl.

La fit girl (ou fitgirl) ne fait pas juste attention à son poids, elle fait attention à son corps. Elle travaille son bien-être au sens large. Grâce au sport, elle veut décupler sa confiance en elle et vaincre le stress pour une vie “healthy”, une vie saine.

Une fit girl

Anne Dubnidu, Amanda Bisk, Kayla Itsines, Kaisa Keranen, Emily Skye, Massy Arias, Anna Victoria… Les fit girls donnent une bouffée d’air à notre vision de la féminité et de la beauté qui basculaient doucement vers la maigreur. Certes, elles sont toujours loin d’être épaisses, mais elles n’ont pas peur de prendre du muscle. Les fit girls sont fières d’elles et de ce qu’elles accomplissent.

Ça vous parle ? Moi en tout cas, ça m’inspire énormément ! Pour devenir une fit girl, voici par où commencer.

Devenir une fit girl, ce n’est pas facile. Les résultats sont progressifs et beaucoup se découragent alors qu’elles sont sur la bonne voie. Pour sculpter son corps il faut être prête à y consacrer beaucoup de temps, de sueur et de dévouement. C’est un mode de vie à part entière basé sur le sport, l’alimentation qui va avec et un état d’esprit de gagnante !


1. Je planifie mes repas de la semaine

Manger moins ne suffit pas pour maigrir durablement ou pour sculpter son corps. C’est une bonne nouvelle d’ailleurs ! La fit girl ne s’affame pas. Plus vous vous entraînerez, plus il faudra donner du carburant à la machine. Mais du bon carburant healthy.

Fitgirl at home

Et pour bien manger et ne pas céder aux sirènes des plans resto 4 fois par semaine, je vous conseille de planifier vos repas. Personnellement je déteste remplir les meal plans. Vous savez, ces calendriers avec tout ce que vous avez mangé ou tout ce que vous allez manger. Ça me saoule et au bout de 3 jours, j’arrête. Pourtant, plus on est organisé, plus on a de chance de tenir son objectif avec un maximum de bonne volonté.

Faites la liste des courses en fonction de recettes simples que vous aimez ou que vous voulez tester.

Non seulement vous passerez plus facilement loin du rayon des gâteaux en sachant ce que vous voulez acheter, mais une fois chez vous, vous serez aussi moins tentée de vous reporter sur le paquet de pâtes si vous avez déjà des idées en tête. Plutôt qu’un meal plan, pourquoi ne pas noter la liste de 10 recettes healthy sur votre frigo. Piochez-en une avant l’heure du repas.

Préparez vos repas (de midi ou du soir) en avance

Meal preppingLe meal prepping, ou préparation des repas, consiste à faire tous ses repas de la semaine le weekend (le dimanche par exemple) puis à les conditionner par portion dans des tupperwares ou des sacs congèl. On fait une à trois recettes selon la diversité que l’on veut pour la semaine. On congèle le tout si besoin et on sort sa portion prête à l’emploi le soir d’avant. Plus d’excuses d’acheter le pain bagnat qui va bien et sa petite tartelette aux framboises en combo 5€ à la boulangerie 😉 Croyez-moi quand on a vraiment pas envie de cuisiner, on est tellement contente d’avoir quelque chose prêt à l’emploi ! C’est bien pour ça que les plats cuisinés sont si populaires.

Prévoyez vos snacks healthy

Smoothie BowlLe grignotage en dehors des repas peut casser tous les efforts que l’on fait pendant les repas. A quoi bon s’interdire une part de tarte maison à midi si c’est pour taper dans les chocobons à 16 h ? Il est important de remplir son frigo de snacks qui feront moins de mal à sa ligne et de les conditionner en portion que l’on peut emmener avec soi. Parmi mes snacks préférés : un yaourt nature avec une demi-banane, une cuillère à café de graines de chia et un trait de cannelle. Ou encore 1 cuillère à soupe de houmous et des bébés carottes. Et bien sûr, 1 carré de chocolat noir à plus de 90% (croyez-moi quand on dépasse les 90% un carré suffit. C’est magique !).


2. Je suis enfin régulière dans mon activité sportive

La fit girl au départ, c’était la fitness girl. L’accro de la salle de sport. Si la salle reste un lieu d’entraînement privilégié pour beaucoup de femmes qui souhaitent se concentrer sur le renforcement musculaire ou qui n’ont pas vraiment un sport particulier qui les intéressent, n’hésitez pas à explorer la grande diversité des pratiques sportives. Rejoignez le clan des runneuses, qui préfèrent courir au grand air, des danseuses, des nageuses, des yoga girls, des cyclistes ; et pourquoi pas un mixte de tout ça ?

Coureuses jogging

Je suis personnellement une adepte de la salle de sport, une coureuse occasionnelle et une danseuse du dimanche. Peu importe le sport que vous choisissez, pour être une fit girl, la base est d’avoir une pratique régulière. Il faut vous entraîner, il faut progresser. C’est le moment de visiter les clubs ou d’organiser votre petit espace sport dans votre salon !

Fixez-vous des objectifs réalistes et progressifs

Fitgirl à la salleDonnez-vous un objectif pour dans 3 mois, et un à 6 mois ! Pour que vos entraînements entrent pour de bon dans votre routine de la semaine, choisissez l’heure à laquelle vous aurez le plus de temps en étant la moins fatiguée. Cela demandera sûrement une période d’adaptation, que vous choisissiez de vous entraîner le matin, le midi ou le soir. Tenez bon, et n’hésitez pas à tester plusieurs horaires pour définir celui qui vous convient le mieux. Inutile de vouloir se lancer dans 5 entraînements par semaine tout en étant débutante. Allez-y progressivement : commencez par 2 puis 3 séances pendant 2 mois. Faîtes alors le bilan de votre progression et de vos envies.

Préparez vos séances

C’est comme pour les repas : plus vous êtes organisée, plus vous serez efficace. Décidez à l’avance ce que vous voulez faire pendant votre séance. Le type d’exercices, la durée de l’entraînement… N’hésitez pas à demander l’aide de personnes plus aguerries ou d’un coach pour comprendre le fonctionnement des machines si vous êtes en salle ou comment mieux respirer, et bien s’étirer. Préparez votre playlist avec toutes vos musiques qui vous font bouger. Faites le point régulièrement pour savoir si vous faites les bons exercices et variez les plaisirs !

Trouvez-vous une copine de sport

Fit friendsJe crois que l’excuse que j’entends le plus quand je parle de sport avec mes amies est celle de la solitude. « Toute seule, ça ne me dit rien du tout… si seulement j’avais quelqu’un avec moi je me motiverais ! Toute seule je vais lâcher au bout d’une semaine… » Et le pire, c’est que c’est sûrement vrai. J’ai moi-même souvent trouvé ma motivation chez les autres. Et si on passait à l’action ? Prenez l’initiative. Faites vraiment le tour de toutes vos amies en leur proposant quelque chose de précis. Dimanche, toi, moi, au parc, à 10 h. On va y aller doucement et bien se marrer. Mardi soir, 18h30, il y a un cours de zumba et je nous inscris pour une séance d’essai gratuite.

Et si personne ne répond à votre appel, envisagez les cours et les sports collectifs. Ils peuvent vous donner de super résultats pour beaucoup de bonne humeur !


3. Je documente correctement ma progression

Quand on est une fit girl, on déplace le focus de sa graisse vers ses muscles. J’aime poster sur les réseaux sociaux de Oh My Body! les photos de personnes qui se sentent mieux dans leur corps, plus fortes et plus sexy, alors qu’elles pèsent plus lourd qu’au moment où elles se sont lancées dans leur vie healthy !

Femme avec ballons

Car pour une fitgirl, la balance n’est pas l’indicateur le plus correct de ses progrès.

Investissez dans un impédancemètre

Balance impédancemètreLe mètre-ruban reste votre ami le plus précis. Mais si vous êtes une inconditionnelle de la balance, pourquoi ne pas la remplacer par un outil qui non seulement vous donnera votre poids, mais aussi le rapport entre votre masse grasse et votre masse musculaire ? C’est le principe de l’impédancemètre. Plus ou moins précis dans sa mesure, il est un indicateur plus important quand on veut sculpter son corps que le simple poids. Je vous mets la référence de celui que j’ai à la maison.

Prenez-vous en photo

Je suis une fervente défenseuse de la Selfie Revolution. Pour moi il y a plus à la selfie que du narcissisme déplacé. Réappropriez-vous votre image dès à présent. Apprenez à vous voir avec toutes vos qualités plutôt qu’avec tous vos défauts. N’attendez pas d’avoir atteint votre corps idéal. Au contraire, prendre des photos régulièrement vous permettra de voir vos progrès. N’hésitez pas à noter la date et le poids que vous faites sur la photo. Cela remettra en perspective le chemin parcouru et à quoi votre corps ressemble à ces différentes étapes.

Prenez soin de tout votre corps… et de votre tête

Sourire de fitgirlCe ne sont pas seulement vos progrès à la salle de sport qu’il faut suivre. C’est tout votre mode de vie que vous changez. Donc faites votre checklist de toutes les choses qui rentrent dans ce mode de vie. D’abord, vérifiez que vous dormez plus et mieux. Mettez en place une routine d’hydratation de votre peau. Trackez votre niveau d’énergie et votre état de satisfaction. Vous faites tout ça pour vous sentir mieux, vous sentir forte, vous sentir fière et être heureuse. Ne perdez jamais de vue que c’est ça l’objectif. Car avoir enfin le fessier de Khloe Kardashian ne servira à rien si vous ne trouvez pas votre équilibre et votre sérénité.


Les fit girls vous inspirent ? Quel est votre fit girl préférée ? 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Author

Après avoir perdu plus de 25 kg en moins d'un an, j'ai dû apprendre à gérer mon addiction au sucre pour vaincre l'infernal effet yoyo. Pour cela, j'ai adopté un mode de vie low sugar. Je partage avec vous mes conseils pour une vie saine au top de votre forme !

4 Comments

  1. Coucou,

    Super ton article !
    Perso je n’arrive jamais à respecter le 1… Même avec de la bonne volonté, je finis toujours par commettre des écarts, j’aime trop la bouffe pas forcément healthy….

    Par contre, je suis à la recherche d’un impédancemètre, le tien est fiable ? Souvent les retours que je vois sont des incohérences entre les pesées, parfois avec simplement 2 minutes d’écart…

    Bisous,
    Audrey
    https://zone-fitness.fr

    • Jaina Reply

      Merci Audrey ! 😀
      Ah non mais la planification des repas, c’est une horreur LOL
      Je m’y tiens pour mes repas de midi parce que sinon le matin j’ai systématiquement pas le temps de les préparer, et que le soir ça me saoule de le faire lol
      Et c’est toujours pareil, dans l’absolu, c’est pas grave de faire des écarts, il faut juste essayer de les réguler et de pas les cumuler sur 7 jours >.< Pour l'impédancemètre, le mien est un bon rapport qualité prix ! Je louchais sur les Withings à 150€, mais j'ai lu comme toi qu'il pouvait y avoir des écarts entre les pesées, alors j'ai préféré jouer la sécurité et partir sur un moins cher. Je n'ai pas plus d'écarts qu'avec une balance classique, j'en suis assez contente 🙂 Bisous à toi !! ^^

      • Tu as raison… On va dire que les écarts dépendent souvent de l’état d’esprit et du sport : quand je fais rien j’ai tendance à en faire plus que quand je suis au taquet et où les “cheatfoods” (oui j’invente des termes….) ne m’attirent pas du tout !

        J’ai trouvé un impédancemètre avec de bons avis, je pense me le prendre (Ozeri). Je pense qu’on tolère plus les petits écart quand on a payé 40€ que 150 ou 180 ! 😅

        • Jaina Reply

          Ce sera la même marque que le mien du coup ! :3
          Tu me diras si finalement ça te sert bien pour voir ta progression !!

Write A Comment