L’effet yoyo commence sérieusement à me pourrir la vie. Après avoir repris 10 kg pour la deuxième fois depuis ma sortie de l’obésité, j’ai décidé d’en finir une bonne fois pour toute. Je partage avec vous mon challenge pour perdre de la graisse et stabiliser mon poids.

L’enfer du yoyo après un régime

Après avoir stabilisé mon poids pendant quelques mois, je suis sur une nouvelle pente ascendante. C’est toujours la même histoire depuis que je suis sortie du régime Dukan. Je maigris, je grossis. Je prends et je perds jusqu’à 10 kg sur une année ! Aujourd’hui mon IMC indique que je suis à nouveau en surpoids.

J’ai lâché…

Chagrin d'amour et alimentation émotionnelle
Quand Reese Witherspoon compatit avec moi…

Ces derniers mois, j’ai l’impression que tout s’est enchaîné pour me tirer vers le fond. J’ai reconnu les signes de la dépression, mais il ne suffit pas de nommer la chose pour qu’elle se règle. Tellement de fatigue, si peu de motivation, l’impression de ne rien accomplir et la culpabilité qui va avec…

J’ai délaissé mon blog, je ne suis pas retournée à la salle de sport pendant 6 mois et j’ai laissé mon alimentation se dérégler.

Aujourd’hui je pèse 74,3kg et mon IMC est à nouveau dans le rouge. Oui je suis toujours loin de l’obésité, mais le yoyo laisse des marques sur mon corps et sur mon mental. Ma masse grasse est à 27%, ce qui est au-delà des 22 à 25% d’une femme active lambda. Je le vois bien sur mon corps.

  • J’ai vraiment repris pas mal de gras au niveau du ventre, des cuisses et des hanches.
  • Je n’entre plus dans des vêtements que je mettais il y a quelques mois.
  • Je suis à nouveau dans une très mauvaise dynamique où je ne me sens pas assez à l’aise pour me mettre en robe ou en jupe ou pour porter des vêtements près du corps.
  • J’ai été à la plage il y a quelques semaines et j’ai souffert pour marcher mouillée à cause de mes cuisses qui se touchent.
  • Je n’ai plus d’endurance quand je cours ou même quand je fais de la rando.
  • Mes crises sucrées se rappellent à moi.

Nouveau déclic !

Mais du positif est revenu ! J’ai eu la chance de faire un superbe voyage à l’île de la Réunion et à l’île Maurice. J’ai voyagé seule. J’en ai pris plein les yeux et je me suis reconnectée avec ce que je voulais pour moi. Pour ma santé, pour mon épanouissement.

Mes vacances à Maurice
Mes vacances dans un coin de paradis…

De la même façon que mon voyage au Japon en 2014 m’avait donné une nouvelle fenêtre d’opportunité, j’ai fait de mon retour de voyage le point de départ d’un nouveau changement.

J’ai choisi d’assumer pleinement mon envie d’être une blogueuse forme en partageant ma progression sous forme de vidéos hebdomadaires. Car je sais à quel point le yoyo est un fléau qui sévit chez de nombreuses femmes. J’espère tellement que mon parcours pourra aider ne serait-ce qu’une personne à s’en libérer.

Perdre de la graisse pour dessiner ma silhouette

J’ai vraiment fait le point sur mon objectif. Je veux stabiliser mon poids. Oui, mais est-ce que je suis prête à accepter ma silhouette en l’état une bonne fois pour toute, alors que je suis à nouveau à un point haut ?

Je veux stabiliser un mode de vie sain et actif plutôt qu’un poids

Souviens-toi de t'amuserJ’ai beau défendre l’idée de body acceptance, la réponse est pour le moment non. Mais pas seulement pour des considérations esthétiques. Même si ce n’est pas encore parfait, j’ai vraiment parcouru du chemin par rapport à mon image et mon estime de moi-même. Mais je ne me sens pas assez en forme. Je veux être plus athlétique, plus forte. Je veux pouvoir marcher et courir plus longtemps.

J’ai l’impression que je n’ai pas encore tout essayé, que je n’ai pas encore donné le meilleur de moi-même. Je vais donc m’en donner les moyens mais sur le mode “challenge”. Ce ne sera pas un combat. Ce ne sera pas une corvée entre frustration et culpabilité. Non, ce sera un défi sans contrainte de temps avec un maximum de FUN.

Perdre de la graisse plutôt que de perdre du poids

Perdre de la graisseJ’ai repris confiance en moi sur ma capacité à atteindre un objectif raisonnable : affiner et tonifier ma silhouette. Je ne me suis pas fixée un objectif de poids, même si je sais que le chiffre sur la balance va descendre un peu jusqu’à ce que je me mette sérieusement au sport. Je veux perdre de la graisse et prendre du muscle.

Perdre du poids, je sais faire. L’obsession de la balance je connais. J’ai pesé 10 kg de moins (25 kg de moins que mon poids d’origine!) sans être complètement satisfaite de mon corps. Parce que je confondais le chiffre sur la balance avec la silhouette que je voulais avoir. Je pensais qu’il fallait encore peser moins pour arriver au corps de mes rêves. Mais le poids ne correspond pas forcément à un type de silhouette.

 

L’exemple des fitgirls

Si vous suivez des sportives sur Instagram, vous verrez des dizaines de filles qui postent des photos d’elles avant après, où elles expliquent peser le même poids voire plus lourd qu’avant. Et pourtant elles ont un corps super dessiné, que je trouve encore plus beau. Pourquoi ? Parce qu’elles ont travaillé leur silhouette et elles ont pris du muscle. Elle ont perdu de la graisse, pas du poids.

Je vous reposte si dessous l’exemple de Adrienne Osuma, une Californienne maman de 4 garçons. Elle fait 82,5 kg sur la photo de gauche (octobre 2015), et un an après… 82 kg sur la photo de droite (août 2016).

Well hallelujah guys! I finally lost a pound😂 it only took me almost 2 years!😂😂LOL good thing I decided a long time ago to stop weighing myself and to not let the scale stop me!! When you change your body composition THE SCALE MAY NOT CHANGE! The last two years I’ve fluctuated from 187-181 but I was still losing inches. Decide now to not weigh yourself so often and that it won’t allow you to get discouraged and start a binging/self hate cycle! **back story** I had already lost 63lbs on the left by dieting & mostly cardio, my metabolism was shot, I was sick & always tired. On the left I started #flexibledieting then #heavylifting & a year ago added #intermittentfasting 🙌🏼 I am SUPER flexible w my food/macros I don’t even consider it dieting. I only focus on hitting protein & I eat around 2500 cals a day! 👌🏼👍🏼 . . . . . #weightlossjourney #momsthatlift #powerlifting #eattoperform #iifym #allthefood #bodybuilding #strongmom #flexibledieting #squats #fitnessjourney #strongwoman #girlswithmuscle #girlswhopowerlift #dietingsucks #fitbit #fitfam #bodypositivity #powerliftingbuiltthisbody #deadlifts #liftheavythings #intuitiveeating #bodybuildinglife #gymislife #progressnotperfection #beforeandafterweightloss #powerlifter

Une publication partagée par ↠a d r i e n n e o s u n a↞ (@adrienneosuna) le

Un parcours adaptatif

Mes mesures de départ (2 juillet 2017)

Poids : 74,3 kg
Masse grasse : 27%
Masse musculaire : 35,30%
Tour de taille : 84 cm
Tour de hanches : 108 cm

Ma méthode

Je repars à zéro. Je vais me poser toutes les questions d’une personne qui commence son parcours perte de graisse pour la première fois. Pour cela, je vais tester des choses et adapter mon parcours au fil des semaines. Mon fil rouge sera toujours :

Pour le premier mois, je vais compter définir un objectif calorique et compter mes macros. Oui, oui, je sais que ce n’est pas ce qui est forcément conseiller par la plupart des professionnels de la nutrition. Mais je vais vous expliquer pourquoi je fais ce choix dans mon prochain article. 😉

Perdre de la graisse, prendre de nouveaux automatismes healthy, vaincre l’addiction au sucre sans sacrifier la gourmandise, me remettre au sport. Il n’y a plus qu’à !

 

Author: Jaina

Après avoir perdu plus de 25 kg en moins d'un an, j'ai dû apprendre à gérer mon addiction au sucre pour vaincre l'infernal effet yoyo. Pour cela, j'ai adopté un mode de vie low sugar. Je partage avec vous mes conseils pour une vie saine au top de votre forme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *